1. Accueil
  2. Votre métier

Décennale pour micro et auto entrepreneur : nos tarifs en ligne

Quel est le tarif d'une décennale pour auto-entrepreneur artisan ?

prix decennale auto entrepreneur

L'auto-entrepreneur par essence réalise un petit chiffre d'affaire maxi 70 000€ et recherche donc un petit prix pour sa décennale. Naturellement c'est le cas chez nous car nos tarifs sont basés sur le CA annuel déclaré chaque année pour se caler au plus juste à la situation de chacun.

Beaucoup de compagnie ne font pas ce distinguo et le micro-entrepreur se retrouve parfois à payer des tarifs doublés voir triplés par rapport aux notres.

Le tarif décennale pour auto-entrepreneur est également fonction de l'expérience professionnelle de chacun, du lieu d'exercice ainsi que des activités qu'ils réalisent.

Vous trouverez ci-dessous un tableaux d'exemple de nos tarifs pour auto-entrepreneurs :

 

Par Activité Prix moyen pour une garantie décennale d'un auto-entrepreneur en création 33 000€ CA et 5 ans d'expérience    
Auto-entrepreneur en maconnerie 1600 €    
Autoentrepreneur électricien 750 €    
Autoentrepreneur plombier-chauffagiste 1300 €    
Peintre en bâtiment 800 €    
Autoentrepreneur en menuiserie 850 €    
Autoentrepreneur carreleur 1350 €    
Charpentier-couvreur 1450 €    
Plaquiste 780 €    
Etancheur 5000 €    
Pisciniste 2500 €    
Microentreprise de pose de cuisine et agencement intérieur 800 €    

 

Auto-entrepreneur dans le bâtiment en 2018 ? le bon statut pour débuter

decennale pour auto entrepreneur

Le statut auto-entrepreneur renommé récemment micro-entrepreneur vient de fêter ses dix ans en août 2018, et c'est toujours avec autant de succés que des milliers d'entrepreneur individuel choisisse ce statut pour démarrer leur activité dans le bâtiment. Souplesse de gestion et rapididité d'inscription sont les maîtres mots de ce statut mais il offre également l'avantage d'une visibilité sur ses comptes car le paiement des charges se fait en pourcentage du montant du CA des travaux exécutés.

 La jalousie suscitée par ce statut a entrainé de fait quelques complexifications sous la pression des différentes chambres des métiers et des syndicats du bâtiment, ainsi depuis 01/01/2015 les auto-entrepreneurs exerçant une activité artisanale ont l'obligation de s'inscrire à la chambre des métiers et depuis 06/2014 le Stage de Préparation à l'Installation pour les artisans auto-entrepreneurs est devenu obligatoire.

Heureusement quelques allégements ont eu lieu depuis afin de ne pas bloquer l'essor du statut et la baisse du chômage. 

En 2018 sous l'impulsion d'Emmanuel Macron (fervent défenseur du statut sous la précédente présidence ) le chiffre d'affaire des auto-entrepreneurs est porté à 70 000 €, entrainant de nouvelles opportunités pour les âmes entrepreneuriales avec cependant la gestions de la TVA au deça de 33000 €

Pour connaître les taux de cotisations en vigueur en 2018 ainsi que les différents changements sur le statut de micro-entrepreneur et ses avantages vous pouvez cliquez ici et découvrir notre dossier complet.

La décennale est elle obligatoire pour un micro entrepreneur ?

Même après 10 ans d'existence de ce statut ils nous arrivent encore de recevoir des appels d'auto-entrepreneurs qui viennent de découvrir que l'assurance décennale est obligatoire pour eux. En effet ce n'est pas le statut qui fait l'obligation mais bien la nature de l'activité exercée, ainsi depuis 2009 la garantie décennale est obligatoire et le sera toujours au vu de la loi spinetta qui encadre les travaux de construction. Il existe néanmoins une exemption d'assurance lorsque l'artisan exerce entièrement en sous-traitance ( cas traité dans notre dossier ici )

devis décennale en ligne