1. Accueil
  2. Votre métier

Assurance décennale peintre en bâtiment, façadier et ravalement extérieur

Quel tarif pour une biennale ou décennale en tant que peintre en bâtiment ?

Les tarifs d'assurance pour un peintre sont peu élevé au regard du risque très limité qu'ils encourent de fait de leur travaux.

Disons que l'essentiel du risque pour les peintres intérieurs résident dans leur responsabilité civile s'il casse ou endommages des biens appartement à leur client.

 Quelques cas pratiques pour l'activité de peintre en intérieur ou extérieur sans activité de façade :

peintre en création CA 40 000€ 2 ans d'expérience 800€
peintre en création CA 40 000€ 10 ans d'expérience 730€
peintre créé depuis plus de deux ans sans assurance CA 50 000€ 1100€
peintre créé depuis plus de deux ans sans assurance CA 100 000€ 1400€
SARL en création CA 200 000€ 2 salariés 1600€
SARL assurée depuis 5 ans sans sinistre CA 200 000€ 1600€

 

Les activités complémentaires du peintre

Le peintre exerce souvent en activité secondaire la pose de revetement de sol souple qui inclue les parquets flottants, les sols en lino etc ... il est important de rajouter au contrat cette activité sachant qu'elle ne rajoute rien au tarif !!

Par ailleurs beaucoup de peintre exerce l'activité d'enduiseur ou jointoyeur pour la réalisation des bandes de placo, cette activité correspond à l'activité de plâtrerie qui là encore ne rajoute aucune majoration au tarif. Le peintre souvent en conflit avec le plaquiste sur la qualité du support pourra donc s'exonérer de longues tractations avec le plaquiste.

Peintre en bâtiment : c'est artisan qui ajoute la touche finale la plus visible au bâtiment

Les artisans peintres peuvent être employés par des entreprises de peinture, de décoration, de construction, de rénovation. Les travaux de peinture concernent aussi bien les façades, murs intérieurs, plafonds, portes, fenêtres, volets, meubles . Au-delà des travaux de peinture, le peintre peut être amené à poser d'autres revêtements, tels que papiers peints, moquettes, linoléums, voire même à intervenir sur les cloisons, plafonds, corniches, l'isolation thermique et acoustique. Certains peintres, pour élargir leurs compétences, se forment également à la miroiterie : vitrines, baies vitrées, portes, fenêtres, portes automatiques. Il peut également intervenir dans la pose d'éléments participant à l'embellissement des espaces : pose des rideaux, double rideaux.

Les bons conseils pour l'assurance décennale du peintre et de la pose de revêtement de sol souple

  • Lors de la renovation de façade en peinture il est parfois nécessaire de refaire les rejointements en maçonnerie pour assurer la bonne étanchéité de la façade, auquel cas il est important de rajouter l'activité " calfeutrement et imperméabilité des façade " en activité secondaire.

La nomenclature FFSA pour l'activité peinture et revêtement de sol :

26 Peinture Réalisation de peinture, y compris les revêtements plastique épais ou semi-épais (RPE et RSE), de ravalement en peinture ou par nettoyage,
de pose de revêtements souples, textiles, plastiques ou assimilés sur surfaces horizontales et verticales.

Cette activité comprend les travaux accessoires ou complémentaires de :
- menuiserie,
- revêtements faïence,
- nettoyage, sablage, grenaillage,
- isolation acoustique et thermique par l'intérieur et l'extérieur.
Ne sont pas compris les travaux d'imperméabilisation et d'étanchéité.
3.4. Calfeutrement protection,imperméabilité etétanchéité des façades hors Isolation Thermique par l'extérieur Réalisation de travaux de protection et de réfection des façades par enduits à base de liants
hydrauliques ou de synthèse, revêtement d'imperméabilisation à base de polymères de classe
I1, I2, I3, et systèmes d'étanchéité à base de polymères de classe I4.

Cette activité comprend les travaux de :
-    étanchéité des sols d'ouvrage lorsqu'il domine les parties non closes du bâtiment,
-    calfeutrement de joints de construction aux fins d'étanchéité à l'eau et à l'air.
4.6. Revêtements de surfaces en matériaux souples et parquets Réalisation de parquets collés ou flottants, de revêtements souples, avec ou sans support
textile, en tout matériaux plastiques, caoutchouc et produits similaires, ou en bois (feuilles de
placage sur kraft ou sur textile, placages collés ou contreplaqués minces collés) ou tout autre
relevant des mêmes techniques de mise en oeuvre.